/ /

voie navigable en Bretagne en Vendée

voie navigable en Bretagne

 

voie navigable en Bretagne

     Un canal est une voie d'eau destinée à relier 2 points et à desservir, par le même occasion les villes traversées. La voie navigable en Bretagne, c'est l'infrastructure nécessaire au carroyage des marchandises et aux diligences extrêment lourdes et coûteuses. Mais cela a des inconvénients à la réalisation et les besoins sont nombreux en chevaux, à ajouter la multiplicité des relais de postes, l'entretien des routes, etc... aussi, il faut 2 personnes et 1 cheval pour mener 100 tonnes de fret jusqu'à l'autre bout du pays.

 

     La seule carte qui existait au 19ème siècle de la Bretagne était celle de Cassini, et lorsque les travaux du canal débutèrent, celle-ci fut riche d'enseignement pour les historiens, mais pauvres d'informations pour les géographes. Elle n'indiquait que villes et villages, principales rivières, et quelques routes "royales" avec un graphisme sommaire du relief.


     Le canal de Nantes à Brest utilise principalement les cours d'eau existants: 8 rivières (l'Erdre - 44, l'Isac – 44 , l'Oust – 22/56, le Blavet – 22/56, le Doré - 22 , le Kergoat , l'Hyère – 22/29 et l'Aulne - 29). Les moyens humains proviennent des divers horizons tels que :

> des ouvriers "libres", d'un nombre supérieur à 650 composé de (paysans, mendians)

> des bagnars, de Brest, transferés vers la colline de Glomel (en cotes d'Armor - 22), considérée comme la "Sibérie de Bretagne": installation d'un camp de réclusion de 650 hommes.


    L'opération s'effectue avec les seuls outils disponibles tels que pelles, brouettes, hottes et pioches, de plus les hommes sont chaussés de sabots de bois, et bien entendu les travaux se font à mains nues. Pour une réalisation de cette tranchée vers Glomel, il faut déblayer un volume de 1 500 000 m3. Il faut 9 années pour assurer la réalisation; et la tranchée fait 3,2 km de long, 100 mètres de large, 23 mètres de profondeur, et a occasionné environ 1 500 000 mètres cubes de déblais ! Pratiquement ce qu'il faut pour construire une pyramide.

 

          Les moyens techniques :

a- problématique des ingénieurs : chiffrer le cubage des remblais, ausculter le sol et en conséquence, prévoir les explosifs nécessaires

b- inconvénients de cette construction: modification des pentes de cours d'eau, réduction des débits d'eau, donc des forces motrices (des moulins) très utilisés pour les meuniers et autres métiers
   

          Objectifs de la réalisation :
    1- les ingénieurs avaient pour obligation de travailler les pentes naturelles pour conserver des surfaces plates. Aussi, pour positionner les barrages, il fallait obtenir des  niveaux en escaliers de hauteur de 3 mètres maxi.

> ces barrages sont d'autant plus rapprochés que la pente originelle est grande
> entre 2 barrages, la rivière est donc assagie et le courant ralentit, condition sine qua non pour que les péniches puissent effectuer le parcours le canal dans les 2 sens
    2- enlever tous les obstacles au fond : rochers
    3- reformer les courbes du canal pour la navigation des péniches
   4- réaliser des écluses pour aider les péniches à franchir les obtacles de barrages de niveaux (d'ou réalisations à secs) et (détournement du lit).

 

           Une écluse :
    Elle est limitée par 2 murs de plusieurs mètres d'épaisseur:
        celui qui borde le halage: le bajoyer de rive
        celui qui borde la rivière: le bajoyer de large
            la longueur            : 25,70 m
            la largeur              :   4,70 m
            la hauteur de "marche"    : 2,40m  > variation maxi entre 2 niveaux (haut et bas)
            la profondeur: 4m bateau à niveau bas > mini en passage de tirant d'eau
    300m3 de bief de partage, c'est volume de transfert d'eau dont à besoin la péniche pour le passage d'écluse qu'elle déporte à chaque écluse (double-porte)
        > d'où perte d'eau à chaque passage de péniche au point le plus haut et
        > obligation de trouver source de renflouement
        > d'où réservoirs de compensation

 

Ecluse à Redon

Ecluse à Redon

          Géographie :
Bassin versant :                Loire, Bretagne
Sous-bassins :                 Aulne, Blavet, Oust, Isac, Erdre
Type de voie d'eau :           Canal de jonction à 3 biefs de partage
Relie :                              La Loire à Châteaulin (et à Brest)
Origine physique et administrative :         Châteaulin (Finistère) à la cote 5,41 m
Extrémité physique et administrative :      Nantes (Loire-Atlantique) à la cote 4,10 m
Altitude du premier bief de partage ( Bout-de-Bois ) :           19,50 m
Altitude du deuxième bief de partage ( Hilvern-Gueltas ) :    128 m
Altitude du troisième bief de partage ( Glomel ) :                184,70 m
Sens conventionnel de descente:                 De Châteaulin à Nantes
Longueur :                                                                       360 km
Ce chiffre comprend l'Erdre canalisée ( 21,500 km ), mais il faut y ajouter :
1. la partie de l'Erdre entre le débouché du canal à Quiheix et Nort-sur-Erdre (6 km sans écluse)
2. l'Aff entre son embouchure dans le canal à la Maclaix et la Gacilly (9 km sans écluse), le petit canal des forges (1km sans écluse)

 

          Nombre d'écluses :
À l'origine : 237 écluses qui se décomposent ainsi, de Châteaulin à Nantes ( la remarque ci-dessus sur l'Erdre et l'Aff reste valable) :
77 écluses versant Aulne (montant)
(bief de partage de Glomel)
52 écluses versant Blavet (avalant)
(le canal quitte le Blavet à Pontivy)
29 écluses versant de Pontivy (montant)
(bief de partage d'Hilvern ou du Gueltas)
61 écluses versant Oust (avalant)
(traversée de la Vilaine à Redon)
11 écluses versant Isac (montant) plus une (Isac 17 bis) en doublure avec Bellions 17.
(bief de partage de Bout-de-Bois)
7 écluses versant Erdre (avalant)

 

         Système alimentaire :
Etangs réservoirs pour les trois biefs de partage :
* Bief de partage de Bout-de-Bois : alimenté par l'étang du Vioreau
* Bief de partage d'Hilvern alimenté par l'étang de Bosméléac
* Bief de partage de Glomel alimenté par l'étang de Coronc (ou Corong)
Et rivières empruntées (Aulne, Hyère, Blavet, Oust, Isac, et leurs affluents.
Le canal de Nantes à Brest est constitué de nombreuses râcles entrecoupées de dérivations en site propre.
Principales villes traversées :
Nantes, Sucé-sur-Erdre, Blain, Redon, La Gacilly, Malestroit, Josselin, Rohan, Pontivy, Rostrenen, Carhaix, Châteauneuf-du-Faou, Châteaulin,


          Départements concernés :
Loire-Atlantique 44, Ille-et-Vilaine 35, Morbihan 56, Côtes d'Armor 22 et le  Finistère 29

 

Deuxième article écrit par M Joël Pichon, né sur les rives de l'Aulne dans le Finistère, il serait un descendant des Italiens qui sont venus faire des ouvrages du canal.

 

Voie navigable en Bretagne en chiffres

 

Pour la première partie cliquez Canal de Nantes à Brest
           

Sous le chant des oiseaux et le doux soleil de Bretagne toujours généreux, les vacanciers glissent molement sur les eaux du canal de Nantes à Brest et se régalent de l'accueil des gîtes ruraux et des chambres d'hôtes taillés dans le granit breton bien protégé par les toits pentus en ardoise.

Par JPD


Autres actualités

Contacter le gîte de vendée
Mail pour location
Téléphone fixe pour location02.99.23.48.96
Téléphone mobile pour location06.42.82.17.66
Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Google plus Nous suivre sur Twitter
Disponibilités du gîte de la Vigneronde

Pour connaître les dates disponibles, il vous suffit de remplir un simple formulaire, nous allons vous répondre dans les plus brefs délais.

Formulaire de disponibilité de la location

Actualités

Retrouvez toutes les actualités autour de notre gîte du sud Vendée.

Gite pour six personnes

Gîte d'une capacité d'accueil de 6 personnes, une location de vacances pour sept personnes, maison de charme pour 6 personnes

Lire la suite...

location vacances en Vendée

Location de vacances en Vendée dans le bocage du sur vendéen près du Marais Poitevin. Le seul gîte qui soit vraiment isolé en Vendée.

Lire la suite...

Gîte pour sept personnes

Un gite pour sept personnes en Vendée. Maison de vacances d'une capacité d'accueil de 7 personnes.

Lire la suite...

Gîte seul, Gîte seul en Vendée

Vous cherchez un gîte seul pour vous seuls en Vendée. Pas de voisin ni de propriétaire, passez des vacances tranquilles et reposante

Lire la suite...

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Google plus Nous suivre sur Twitter

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91

 

Création site Internet Rennes